17 juin 2015

Economie circulaire : participez à l'élaboration de la nouvelle stratégie européenne !

La Commission européenne a lancé une consultation publique à destination des citoyens et autorités publiques afin d'élaborer une nouvelle approche ambitieuse en matière d'économie circulaire. Le nouveau plan d'action de la Commission européenne devrait être présenté d'ici la fin de 2015.

La consultation est ouverte jusqu'au 20 août 2015.

Partager cette page

Contrairement au modèle économique du "prendre - fabriquer - jeter", l'"économie circulaire" vise à préserver pour une durée optimale la valeur des matières et de l'énergie utilisées dans les produits tout au long de la chaîne de valeur.

L'ensemble du cycle de vie des produits est donc pris en considération. Des mesures relatives à l'utilisation intelligente des matières premières, à la conception intelligente des produits, à leur réutilisation et réparation, au recyclage, à la consommation durable, à la politique des déchets ainsi qu'à la mise en place de marchés plus solides pour les matières premières secondaires, sont prévues.

La nouvelle stratégie européenne sera entièrement alignée sur les priorités de la Commission européenne et pleinement compatible avec les objectifs de l'UE en termes d'emplois et de croissance. Elle comprendra une proposition législative révisée relative aux déchets et une communication définissant un plan d'action sur l'économie circulaire, couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur. Le développement de l'économie circulaire en Europe devrait renforcer la compétitivité et contribuer à la croissance, ainsi qu'à la création d'emplois, tout en protégeant l'environnement.

Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, a déclaré à ce propos: "Le futur développement économique de l'Europe doit s'inscrire dans le cadre du développement durable. Nous n'avons pas d'autre choix que celui d'utiliser nos ressources de manière plus intelligente, de concevoir nos produits en vue de leur réutilisation et de leur recyclage, et de fixer des objectifs ambitieux en matière de réduction des déchets et de recyclage. Aujourd'hui, nous recueillons l'avis de la population dans l'ensemble de l'Union concernant la manière d'élaborer nos politiques en vue de favoriser en Europe l'essor d'une économie verte compétitive et de protéger l'environnement pour les générations à venir".

CONTEXTE

Malgré les protestations des ONG, des eurodéputés et de onze ministres de l'environnement, la Commission Juncker a retiré, en février dernier, la communication relative à la transition vers une économie circulaire et la proposition visant à réviser et rassembler en un seul texte les directives relatives à la gestion des déchets proposée par la commission Barroso en 2014. L'objectif du Président Juncker et de son 1er Vice-président Frans Timmermans, en charge notamment de l'amélioration législative, étaient de présenter une nouvelle stratégie sur l'économie circulaire "plus ambitieuse" d'ici fin 2015. Des consultations publiques sur le réexamen des objectifs de l'UE en matière de déchets et sur la durabilité du système alimentaire ont eu lieu en 2013. La présente consultation se concentre donc sur d'autres points relatifs à la transition vers une économie circulaire et élargit la portée de l'enquête à d'autres pans du cycle économique (les phases de production et de consommation) et aux conditions générales de mise en œuvre (l'innovation et l'investissement).