13 juin 2014

3ème édition de l'Atlas national de l'économie sociale et solidaire

L'Observatoire national de l'économie sociale et solidaire, porté par le Conseil national des CRESS, vient de publier l'Atlas commenté de l'économie sociale et solidaire 2014. 

Sous la direction scientifique de Danièle Demoustier, Jean-François Draperi et Nadine Richez-Battesti, l'ouvrage propose d'aborder les thématiques suivantes : la démographie d'entreprises, l'engagement, le travail et l'emploi, la contribution de l'ESS au développement économique, un focus sur les secteurs d'activités, les territoires, et enfin les enjeux et mutation. Il a été réalisé par l'Observatoire national, avec le soutien du réseau des observatoires régionaux de l'économie sociale et solidaire

Illustré par des initiatives et enrichi de focus thématiques, cet ouvrage permet de rendre lisible les ressources disponibles sur l'économie sociale et solidaire et d'en appréhender les enjeux de développement. 

Partager cette page

Chiffres clés

  • 166 442 entreprises, soit 8,8 % des entreprises françaises
  • 222 869 établissements employeurs, soit 9,5 % des établissements français
  • 2,3 millions de salariés, soit 10,3 % des salariés français. 
  • 12,5 millions de bénévoles dans les associations
  • 24 millions de sociétaires dans les coopératives

Source : Atlas national commenté de l'économie sociale et solidaire 2014

Evolution d'emploi

Pour la première fois dans cette édition, des données conjoncturelles issues de l'URSSAF sont présentées et permettent d'appréhender l'évolution de l'emploi dans l'économie sociale et solidaire. Ainsi, en 2012 alors que le secteur privé perdait de l'emploi, l'emploi dans l'économie sociale et solidaire restait stable. Des pertes d'emploi sont toutefois constatées pour cette dernière en 2013 avec cependant une augmentation pour le dernier trimestre. 

Innovation et contribution de l'ESS à l'économie française

L'Atlas met en valeur les formes spécifiques et innovantes de l'économie sociale et solidaire. On dénombre ainsi 91 coopératives d'activités et d'emploi sur le territoire et 3 800 groupements d'employeurs sous forme associatives. Une évaluation de l'Insee permet de quantifier la contribution de l'économie sociale et solidaire à l'économie française. Le PIB s'élève à 6 % pour l'économie sociale et solidaire. Un travail sur l'influence économique de l'économie sociale et solidaire a été amorcé avec les notions de maintien de l'économie de proximité et de coûts évités pour la société. 

Contre les idées reçues

L'ouvrage permet également de déconstruire certains stéréotypes négatifs attribués à l'économie sociale et solidaire, que ce soit en termes de recours aux contrats aidés, de secteurs d'activités et de taille d'établissements. 

40 % des contrats sont signés dans l'ESS et 44 % le sont dans le secteur public. Les contrats aidés représentent ainsi 6 % de l'emploi dans l'économie sociale et solidaire. Ce pourcentage qui pourrait paraître élevé s'explique par les publics cibles d'une grande partie des entreprises de l'économie sociale et solidaire (personnes éloignées de l'emploi / rôle de formation, insertion de l'économie sociale et solidaire). 


Concernant les secteurs d'activités, l'Atlas permet de montrer la diversité des secteurs d'activités investis par l'économie sociale et solidaire, avec des focus sur la finance solidaire, la culture, ainsi que des secteurs nouvellement investis, comme l'énergie et l'immobilier. 

Même si la majorité des entreprises de l'économie sociale et solidaire est de petite taille, 6 % des entreprises de l'économie sociale et solidaire a plus de 50 salariés (contre 2,5 % dans le reste de l'économie). De plus, 1 grande entreprise (+ de 250 salariés) sur 5 est de l'économie sociale et solidaire. 

Ancrage territorial

Une partie importante est consacrée à l'ancrage territorial avec un nouvel indicateur : la zone d'emploi. Les zones d'emploi constituent une échelle qui a un sens dans la vie quotidienne de la population : par définition, elle comprend l'essentiel des emplois occupés par les personnes habitant cette zone. Le lancement de l'Atlas a eu lieu le 12 juin 2014 à l'amphithéâtre de la Macif, avec une table ronde sur la thématique suivante : "Entreprises de l'ESS : quelles contributions à l'économie française dans les territoires ?", animée par Camille Dorival, directrice générale d'Alternatives économiques. 

Intervenants :