28 mars 2012

La finance participative interpelle les candidats, compte-rendu

le 26 mars 2012, les principaux acteurs français de la finance participative étaient réunis au Palais Brongniart pour donner de la voix et se faire entendre par les candidats à la présidentielle. Un manifeste et une pétition portent désormais leurs revendications.

Partager cette page

Introduction de André Jaunay, fondateur de France Angels, Fédération des réseaux de business angels : la participation financière des personnes aux projets entrepreneuriaux est un moyen de développer l'économie et l'emploi.

Pauline Johner Henzé (Social Business Factory) : l'essor des financements participatifs (crowdfunding) est récent (2008-2010). Internet est un vecteur de développement et permet aux épargnants de choisir dans quels projets investir.

tous les logos de finance participative

Témoignages

Ludovic a lancé un site web d'e-commerce de cosmétique financé par FriendsClear. Un micro-prêt de 3000 € a été sollicité auprès d'une quinzaine de personnes.

Paysans.fr : face à la concurrence sur le marché de la distribution de produits alimentaires en circuits courts, l'entreprise a créé une holding, les amis de paysans.fr, qui a pris des parts au capital. Ce sont donc les consom'acteurs qui ont financé le développement de l'entreprise.

Une épargnante : via Babyloan elle prête de 30 à 50 € par projet pour un montant annuel d'environ 500 €. Elle choisit les projets qu'elle soutient, notamment selon la zone géographique (territoire en développement peu aidé) ou le type d'activité.

Opérateurs

Babeldoor.com est une plateforme de mécénat coopératif. Il y a une contrepartie financière en échange du prêt. Il n'y a ni taux d'intérêt, ni de risque financier.

Babyloan (André Poissonnier) est un modèle de peer-to-peer de microcrédit inspiré de Kiva, précurseur aux Etats-Unis.
Problème de règlementation : le prêt doit être non rémunéré pour ne pas être assimilé à une opération bancaire. Après un lobbying de l'ADIE et de Babyloan, le Code monétaire et financier a été modifié et une association peut prêter aux personnes physiques pour deux ans sans intérêt.

FriendsClear est une SA cotée. Il faut créer un compte au Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne pour ensuite financer des projets.

Demandes d'évolutions réglementaires

  1. Redéfinir l'offre au public (appel public à l'épargne) en excluant les montants inférieurs à 3000 € et les cercles restreints (200 à 300 personnes).
  2. Redéfinir le démarchage : l'information sur le site web d'une levée de fonds doit être différente d'un démarchage (réglementation de l'Autorité des Marchés Financiers - AMF).
  3. Aspects fiscaux : simplifier le regroupement des investisseur (société en participation, holding...), élargir l'avantage fiscal (IR) aux entreprises de plus de 5 ans pour celle qui ont un chiffre d'affaires de moins de 5 millions d'euros.

Des liens pour aller plus loin

Afin de pousser la logique participative jusqu'au bout, l'évènement était financé via la plateforme Babeldoor (740 € collectés pour un objectif de 500 €).

L'annonce de la rencontre sur le blog Nouvelles Solidarités, hébergé par le Figaro.fr et tenu par les fondateurs de Babyloan.

Pour relayer les revendications de la finance participative :