L'Economie Sociale et Solidaire dans le champ sanitaire et social

Pour mieux appréhender les logiques de l'ESS agissant dans le champ du sanitaire et social, l'Atelier vous propose cette fiche thématique.

Partager cette page

L'économie du champ sanitaire et social en Île-de-France

Le secteur sanitaire et social (ou médico-social) est un secteur large qui englobe l'ensemble des activités relatives à l'amélioration des conditions d'un individu et d'une population en tenant compte du contexte sanitaire et social dans lequel ils évoluent. C'est un secteur hétérogène dans lequel trouvent leur place les actions d'évaluation et prévention des risques sociaux et médico-sociaux, la protection administrative et judiciaire des individus vulnérables, les actions médico-éducatives, pédagogiques, thérapeutiques adaptées au développement et à l'évolution de l'individu, les actions d'assistance, soutien, soins, accompagnement des individus et les actions contribuant au développement social et culturel et à l'insertion par l'activité économique*. Ces missions peuvent être effectuées au sein d'organismes publics ou privés divers : hôpitaux, cliniques, centres d'hébergement, centres médico-sociaux, crèches, centres de traitement des addictions ...

C'est un secteur qui s'est beaucoup développé ces dernières années et que est relativement peu touché par la crise, les emplois sont en augmentation depuis une trentaine d'année. La tendance actuelle est toujours à l'augmentation, bien que celle-ci soit moins forte. Cependant, c'est un secteur large avec une grande diversification de métiers, ce qui rend difficile d'avoir une analyse global de son évolution en termes d'emploi.

Le secteur sanitaire et social doit adapter son offre de services à l'évolution des besoins de la société, c'est-à-dire faire face au vieillissement de la population, pouvoir répondre à la demande accrue de logement, de solutions de garde d'enfants etc.

* Article L311-1 du Code de l'Action sociale et des familles

Chiffres clés sanitaire et social et Île-de-France
(Source : URIOPSS)
  • Entre 32 000 et 36 000 associations dont 4 614 employeuses
  • Le secteur associatif qui emploie le plus : 46,2% des emplois associatifs soit 141 278
  • Les établissements de santé emploient le plus : 56 salariés en moyenne contre 25 dans les centres d'hébergement social

Le secteur sanitaire et social en Île-de-France

celles des services à la personne et de l'aide à domicile. Le Centre de Ressources du DLA Sanitaire et Social estime entre 32 000 et 36 000 le nombre d'associations en activité en Île-de-France. Il dénombre 4 614 structures employeuses de taille diverses : les établissements de santé ont en moyenne 56 salariés alors qu'il y en a seulement 25 dans les centres d'hébergement social. L'évolution de l'emploi suit la tendance nationale à l'augmentation, mais de manière plus faible depuis 2010.

FOCUS

Focus sur les SAP

Les Services À la Personne (SAP) est l'activité du secteur la plus représentée dans l'ESS. Ils regroupent un ensemble de 21 activités de services contribuant au mieux-être des citoyens sur leurs lieux de vie. On en distingue plusieurs catégories :

- Les services à la famille : gardes d'enfants, soutien scolaire, cours à domicile, assistance administrative etc. ;

- Les services de la vie quotidienne :travaux ménagers, petits travaux de jardinage ou bricolage, préparation ou livraison de repas, repassage, gardiennage, etc. ;

- Les services aux personnes dépendantes :assistance aux personnes âgées ou handicapées, aide à la mobilité et transport, accompagnement dans les actes de la vie courante, etc.

L'employé peut l'être directement par le particulier souhaitant bénéficier du service ou par une structure qui assure l'intermédiaire.

Les associations de SAP doivent aujourd'hui faire face à de nouveaux défis : nombreuses d'entre elles sont confrontées à des difficultés économiques, financières et humaines. L'ouverture du secteur aux entreprises, la fin de l'exonération des charges patronales, la baisse des financements publics sont une réalité qui impacte considérablement les associations de SAP alors qu'elles répondent à des besoins sociétaux croissants.

Les interlocuteurs à connaître

Union Régionale Interfédérale des Œuvres et Organismes Privés non-lucratifs Sanitaires et Sociaux -Île-de-France
L'URIOPSS regroupe plus de 800 organismes (associations, fédérations ...) à but non-lucratif dans les secteurs de la santé et l'action médico-sociale. Ces adhérents représentent 1 740 établissements du secteur, plus de 100 000 salariés et des milliers de bénévoles. Elle défend le respect des droits des individus dans les politiques publiques sanitaires et sociales. L'URIOPSS porte la mission de Centre de Ressources du DLA dans le champ sanitaire et social.

Agence Régionale de Santé
est la délégation du Ministère de la Santé en Île-de-France. Elle est chargée de conduire la politique sanitaire (soin, prévention, accompagnement médico-social) de l'Etat à l'échelle francilienne. L'Agence Régionale est ensuite représentée au niveau local par des délégations départementales pour agir au plus près de la population.

Pour aller plus loin dans l'observation du secteur

Pour comprendre les enjeux du secteur

Direction études, statistiques et prévisions du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, « Le champ social et médico-social : une activité en forte croissance, des métiers qui se développement et se diversifient », Repères et analyses, n°44, mais 2012