L'Economie Sociale et Solidaire dans le champ de l'Insertion par l'Activité Economique

Pour mieux appréhender les logiques de l'ESS agissant dans le champ de l'IAE, l'Atelier vous propose cette fiche thématique.

Partager cette page
Chiffres-clés de l'IAE en Île-de-France
(Source : Direccte Île-de-France, 2012)
  • 398 structures dont 60% à Paris et dans les départements de la petite couronne.
  • 28 200 salariés (dont 15 936 dans les AI) soit 6 800 ETP
  • 39% des salariés sont des chômeurs très longue durée (depuis plus de 2 ans)
  • 30% de bénéficiaires du RSA (53% dans les ACI)
  • 58% de sorties dites dynamiques, c'est-à-dire qui aboutissent sur un retour à l'emploi, l'entrée dans une formation ou la retraite du salarié.

L'Insertion par l'Activité Economique en Île-de-France

Les structures d'insertion par l'activité économique (SIAE) (pour les différents types de structure, voir encadré « Sigles et définitions ») sont spécialisées dans la production et la vente de biens et de services ou la mise à disposition de personnels. Elles mettent en place des dispositifs d'accompagnement personnalisé pour les personnes en difficulté sociale et professionnelle pour les aider à retrouver un emploi. Elles interviennent dans des secteurs très divers de l'entretien des espaces verts, de la sécurité, du nettoyage, du gardiennage, de la logistique, du bâtiment, des travaux publics, de l'animation, des services aux personnes, de la restauration, du transport, du multimédia etc.

Les SIAE contribuent au développement économique, social, solidaire et environnemental des territoires grâce à la création d'emplois à forte densité de main d'œuvre et non délocalisables et au développement d'actions de formations continues adaptées aux besoins des populations fragilisées.

Les SIAE doivent à présent affronter la réforme des financements de l'IAE, intervenue en 2014, qui répond au triple objectif de simplifier les modes de financement, consolider les structures et être plus efficaces face aux personnes en insertion. Cette réforme devrait permettre aux SIAE elles-mêmes de leur donner les moyens d'une bonne gestion administrative et les aider à renforcer leur capacité à accompagner et former leurs salariés au-delà de ces enjeux, les SIAE doivent également re-questionner leurs modèles économiques et leur organisation pour être à même de répondre aux enjeux de développement des territoires, étant pour beaucoup positionnées sur des actions à fort potentiel de développement dans les politiques de développement économique (économie circulaire, économie verte, développement pôle durable Grand Paris, industrie créative, tourisme ...).

Quelques définitions

SIAE, Structures d'Insertion par l'Activité Economique

EI, Entreprise d'Insertion : C'est une structure (association, coopérative ou SARL) qui produit des biens ou des services et embauche, par CDDI, des personnes en difficulté professionnelle. Son activité d'accompagnement et de formation est financée dans le cadre d'une convention avec l'Etat.

ETTI, Entreprise de Travail Temporaire d'Insertion : Elle fonctionne de la même façon que l'EI, à la différence que les salariés sont employés sur des contrats de courte durée, en intérim.

AI, Association Intermédiaire : Elle agit comme un intermédiaire entre les demandeurs d'emplois, qu'elle embauche, et les employeurs (professionnels ou particuliers) qui proposent des missions de travail.

ACI, Atelier et Chantier d'Insertion : C'est une activité économique créée par une commune, un établissement public, une AI ..., proposée à des personnes en difficulté professionnelle. Il permet aux salariés de disposer d'un accompagnement dans leur parcours d'insertion.

Les interlocuteurs à connaître

Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi en Île-de-France
La DIRECCTE est la direction régionale des Ministères de l'Economie et des Finances et du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle. Son action est elle-même relayée par des actions au niveau départemental.

Groupe Régional des Acteurs Franciliens d'Insertion par l'Economique
Le GRAFIE rassemble plusieurs réseaux de l'IAE (Chantier-Ecole, FNARS, Coorace, UREI, ARDIE, CNLRQ) pour promouvoir le développement du secteur en Île-de-France et accompagner la professionnalisation des SIAE.

Chantier-Ecole
Chantier-Ecole est un réseau d'acteurs de l'insertion. Il s'appuie sur une démarche pédagogique pour favoriser la progression des personnes dans un parcours d'insertion à partir d'une situation de travail.

Fédération Nationale des Associations d'Accueil et de Réinsertion Sociale
La FNARS réunit l'ensemble des associations de solidarité et organise des espaces d'échanges entre toutes. Elle défend le travail social, les personnes en situation d'exclusion et leur participation aux discussions publiques.

Coordination des Comités et Organismes d'Aide aux Chômeurs par l'Emploi
La COORACE réunit de nombreuses SIAE dont le projet commun est de faire émerger un nouveau modèle de développement économique solidaire, durable et proche des territoires.

Union Régionale des Entreprises d'Insertion d'Île-de-France
Créée en 1984, l'UREI réunit la moitié des EI et ETTI franciliennes pour valoriser leur action en matière d'insertion.

Association Régionale pour le Développement de l'Insertion par l'Economique - Île-de-France
L'ARDIE représente l'ensemble des associations intermédiaires franciliennes auprès des acteurs institutionnels et les soutiens dans leur activité.

Comité National de Liaison des Régies de Quartier
Il anime le réseau des régies de quartier, associations avec un fort ancrage territorial local, gérées par les habitants d'un quartier qui en définissent eux-mêmes le projet. Ces structures tiennent donc un grand rôle dans la création de lien social, d'activité économique sur un territoire et l'intégration des habitants à ce territoire sur lequel ils vivent.

Pour aller plus loin dans l'observation du secteur

Pour comprendre les enjeux du secteur

Quelques exemples

Le mouvement Emmaüs
se bat contre l'exclusion et la précarité. Un de ses moyens d'action notamment est de permettre aux personnes en difficulté de retrouver une place dans la société par l'activité, comme salarié d'une SIAE, comme acteur d'un projet adapté à ces compétences.

Les Jardins de Cocagne
sont des exploitations maraîchères biologiques sous forme d'ACI qui donnent à des personnes en difficulté professionnelle une opportunité de retrouver une activité par la production et la commercialisation en circuits courts de fruits et légumes.

Au Fil de l'Eau
Créée en 19823 comme une association d'éducation populaire pour le patrimoine fluvial et le tourisme fluvial solidaire, l'association a mis en place des chantiers d'insertion qui forment aux métiers de l'animation et de la navigation, dans une perspective de développement durable des voies d'eau.