Le Dispositif Local d'accompagnement DLA

Le Dispositif local d'accompagnement (DLA) permet aux structures d'utilité sociale employeuses de bénéficier d'un accompagnement gratuit pour consolider ou développer leurs activités et leurs emplois.

Partager cette page
Téléchargez la présentation

Découvrez la plaquette de présentation du DLA

Le Dispositif local d'accompagnement (DLA) a pour finalité « la création, la consolidation, le développement de l'emploi et l'amélioration de la qualité de l'emploi dans une démarche de renforcement du modèle économique de la structure d'utilité sociale accompagnée, au service de son projet associatif et du développement du territoire ».

Les objectifs du DLA :

  • favoriser la création et la consolidation d'emplois, l'amélioration de la qualité des emplois au service du projet des structures ;
  • aider les structures à renforcer leurs compétences pour leur permettre d'adapter leurs activités à l'évolution de leur environnement et les professionnaliser sur leur fonction employeur ;
  • asseoir le modèle économique des structures d'utilité sociales employeurs ;
  • faciliter l'ancrage des activités et des structures accompagnées dans leur territoire d'action.

Les principes fondamentaux du DLA

Les structures de l'économie sociale et solidaire sont confrontées à de grands enjeux (évolution des politiques publiques, des besoins des territoires, etc.). Pour y faire face elles doivent questionner leur pratique, évoluer, s'adapter, se regrouper. Le DLA est conçu pour accompagner les entreprises de l'ESS à faire face à ces évolutions. Il favorise le décloisonnement des pratiques et participe au développement de l'innovation sociale au cœur des territoires.

A quelles structures s'adresse le DLA ?

Le Dispositif local d'accompagnement (DLA) s'adresse aux entreprises de l'économie sociale et solidaire (associations, coopératives, entreprises d'insertion...). Ces entreprises proposent des activités d'utilité sociale et créent de l'emploi.

Les missions optionnelles

  1. accueille, oriente, informe, et conseille les entreprises d'utilité sociale,
  2. leur permet d'accéder à un accompagnement spécifique pour renforcer leur modèle économique, optimiser leur organisation,
  3. initie des espaces de rencontres entre différents acteurs d'un même territoire

Le DLA participe jusqu'à 100% du financement de l'accompagnement extérieur.

Le DLA , créé en 2002 par l'Etat et la Caisse des Dépôts trouve sa pertinence dans la réunion d'un ensemble de partenaires publics et de représentants de l'ESS. Il fait exister une expertise au plus prêt des territoires, des problématiques des secteurs et des acteurs.

Les interlocuteurs du DLA

Sur les départements franciliens

Le Dispositif local d'accompagnement (DLA) est porté, dans chaque département, par des structures d'accompagnement œuvrant pour le développement des entreprises d'utilité sociale. Leurs différentes activités, leur singularité, enrichissent le dispositif (Club Asso Emploi, fonds France Active, centre de ressources de la vie associative...).

Une cohérence d'accompagnement au niveau régional

Découvrez la rubrique consacrée au DLA Régional.

Un éclairage sectoriel et sur la dimension financière : les centre de ressources

Pour compléter leur compétence généraliste, les chargés de mission du dispositif s'entourent d'experts sectoriels, organisés au niveau national au sein des Centres de ressources sectoriels. Ces centres de ressources rassemblent l'expertise des réseaux associatifs.

Six centres de ressources existent aujourd'hui dans les secteurs de la Culture, de l'Environnement, du Sport, du Social/médico-social/santé et de l'Insertion par l'activité économique, et dans le domaine du Financement.

Une animation nationale pour garantir la cohérence contribuer à l'analyse et à la capitalisation des pratiques

L'AVISE propose des informations détaillées que vous pouvez retrouver ici : http://ressources.enee.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=exploitation&PORTAL_ID=portal_model_instance__Pilotage_national&SYNCMENU=PILOTAGE_NATIONAL

Exemples d'accompagnement

  • La nouvelle application d'une convention collective en crèche associative
    Une structure d'accueil petite enfance en milieu rural, employant 4 salariées en CDI, accueille12 enfants par jour et rend service chaque année à 35 familles. Elle doit, depuis 2010, comme toutes les associations de ce secteur, adhérer à la Convention collective nationale des acteurs du lien social et familial. L'association a pu bénéficier d'un DLA pour aider à la mise en œuvre de cette convention et pour réaliser, par la suite, une étude de faisabilité pour développer son activité et présenter le projet à ses partenaires.
  • La consolidation de l'emploi culturel
    Un réseau départemental fédérant 26 associations de diffusion de musiques actuelles a élaboré, avec le DLA, un accompagnement collectif pour sensibiliser les adhérents aux questions de la mutualisation et étudier la faisabilité de regroupement d'emplois et de moyens. Le réseau régional s'empare à présent de cette réflexion pour envisager une capitalisation sur d'autres départements.
  • Perfectionner les outils d'analyses des entreprises de l'insertion
    Le DLA a mis en place, avec un réseau départemental regroupant une soixantaine de structures d'insertion par l'activité économique, un accompagnement collectif portant sur le diagnostic économique et financier leur permettant de perfectionner leurs outils d'analyse de leurs activités. Certaines structures pourront ensuite prolonger ce travail avec un accompagnement individuel.